• Balade dans l'Allier

    Aller se balader le nez au vent, plutôt, les mains sur le volant pour une destination et trouver une petite harde de biches. Je suis partie sous une pluie battante, mais ensuite, les cieux me furent cléments

    Balade dans l'Allier

    Savez- vous pourquoi la biche se bidonne ?

    Parce qu'elles sont dans un enclos, que le gardien, gentiment, m'a autorisé à pénétrer dans le premier enclos où s'ébattaient la volaille.

    Alors, j'en ai profité. Merci Monsieur le gardien

    Balade dans l'Allier

     

    Balade dans l'Allier

     

    Balade dans l'Allier

     

    Balade dans l'Allier

    Je les ai photographiées avec le 100/300 pour ne pas les effrayer

    Cela se passait là

    Balade dans l'Allier

     

    Presque arrivée chez moi, j'ai trouvé 2 grandes aigrette que d'aucuns appellent "hérons blancs"

    Balade dans l'Allier

    « Les dernièresCh'tit Pépère »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 22:21

    trop facile

    les hérons blancs...oui

    2
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 06:13

    il y a toujours un moment ou la chance tourne ! elles sont jolies et attentives à ce que tu fait .

    j'aime bien ce trompe l'oeil .

    3
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 06:57

    c'est beau et sauvage chez toi, je fais mes valises et j'arrive

    4
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 07:50

    Bon jour Zazie,
    C'est super de rencontrer des gens bien sympas, surtout pour avoir de telles approches. Tes portraits sont très beaux, quel bel animal !
    Joli aussi le trompe l'oeil. 
    Biz et bonne journée

    5
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 16:47

    Alors, ça biche !

    Bien à toi.

    6
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 16:55

    Pour vous faire saliver, je n'habite pas trop loin de la Forêt de Tronçais, mais, je n'y vais pas souvent. Non on ne me tape pas !!

    7
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 17:36

    Bonjour Zazy, tu as vécu un beau moment je pense... ces animaux, très furtifs, ne sont pas faciles à observer et quand on peux les approcher de telle manière, on en ressort les yeux et le coeur remplis de joie, bon week-end.

    8
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 18:26

    Mon rêve, trouver la même chose en pleine forêt. ça m'est arrivé et, bien sûr, je n'avais pas d'appareil avec moi

    9
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 23:05

    C'est sûr que rien ne vaut les animaux sauvages. La difficulté de les photographier donne encore plus de plaisir tout comme ton martin pêcheur ou les grandes aigrettes.

    Quoi qu'il en soit, c'est toujours agréable d'approcher ces biches, elles sont si belles !

    10
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 00:49

    Bravo pour les prises. Pas facile d'approcher ces élégants animaux même avec un 100/300. 

    Sympa aussi le décor mural. C'est tellement mieux que des grands murs vides et tristes.

    11
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 08:15

    J'ai été étonnée de voir ce mur décoré dans un si petit village, mais il y a une manufacture de porcelaine connue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :